Défi du jour : récupérer de la laine de mouton

Par Amélie le 2 février 2016

2 Commentaires

mouton

L’Irlande du nord compte plus de moutons que d’irlandais. Le mouton a tendance a être idiot et froussard. Il marche sur la route en liberté sans se préoccuper des voitures mais on ne peut pas l’approcher. Il a souvent une grosse tâche de couleur sur l’arrière-train pour savoir à qui il appartient. Et non Zoé, les pulls roses ce n’est pas uniquement des poils de fesses de moutons !

1612685333_a9df7cb7b8_o

Le mouton ne demande pas grand chose, une simple petite bergerie et des kilomètres de verts pâturages. L’Irlande est donc l’endroit idéal pour lui, il y circule librement et où il veut (d’où l’intérêt des marquages) ! En Irlande, le mouton est utilisé de plusieurs façons.

Les pulls d’Aran

Avec la laine les irlandais produisent de gros pulls bien chaud : les pulls d’Aran. Ils étaient portés à l’époque par les pêcheurs des îles Aran. Tricoté à la main par leurs femmes.

Jusqu’au début du XXe siècle, chaque famille possédait son propre motif géométrique. Si bien qu’on raconte qu’en cas de décès en mer, le pull permettait de déterminer le clan du noyé.

Ce qui caractérise ce pull, c’est le travail de la matière et des textures. Chaque point de tricot a une signification différente. Les torsades représentent le cordage d’un bateau de pêche, la maille tressée représente les relations de la vie familiale, le point de ris représente la fertilité du sol, le point de diamant symbolise le succès et la fortune, le nid d’abeille les récompenses d’une bonne vie…

4945e078ab3ab828834b5113ffbf49de

Le pull irlandais a connu un grand succès dans les années 50 grâce aux magazines de mode. Il y a quelques années, Gérard Darel l’a remis au goût du jour en créant un modèle baptisé « Marilyn », faisant honneur à l’actrice. Il doit beaucoup inspirer les créateurs puisqu’on le retrouve tout les ans dans les défilés de mode…

Même si j’admire la réalisation d’un tel pull (environ 100 000 mailles !!!), ben moi ça ne me va décidément pas. À moins de prendre une épuisette et d’aller à la pêche !

Le Tweed Irlandais

Le tweed est un tissu en laine de mouton particulièrement résistant avec une trame répétitive. Il est confectionné à la main dans le comté du Donegal.

Le Tweed en Irlande, on en trouve pour tous les goût ! Casquettes, vestes ou manteaux, shorts, étoles, …

La difficulté de réalisation du tweed irlandais fait que son prix est assez élevé. Mais c’est un tissu inusable !

A3W005_2384876b

Les Instruments de musique

Outre la qualité de sa laine, la peau du mouton est très souvent utilisée pour la fabrication d’instruments de musiques comme le bodhràn.

bodhran

L’Irish stew

L’Irish stew est un ragoût typique irlandais. Il est préparé avec du mouton, il n’est pas rare pour les irlandais d’en consommer.

Dessin-mouton

Avec autant de moutons autour de nous, on a forcément eu envie de les toucher pour voir s’ils étaient doux. En conclusion, c’est plus facile de cueillir de la laine de mouton que d’en attraper un.

Vive les arbres poilus du Dr. Seuss !

2 Commentaires

  1. Mamie Sylvie 6 février 2016 à 08h02

    Je vous imagine très bien courir pour essayer d’attraper un mouton.

  2. mamie Agnès 8 février 2016 à 11h48

    Vraiment très intéressant l’histoire des moutons qui sont chers aux irlandais…
    Les enfants devaient être contents de courir après les moutons… Chez nous, c’est après les pigeons… lol
    Mais ils ne donnent pas de la laine !

Laisser un commentaire

Vous avez décidé de laisser un commentaire. C’est fantastique !
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Merci d’être passé !